Olivia SEIGNE | Mise en scène

Comédienne et metteuse en scène professionnelle, Olivia Seigne a étudié le théâtre à Paris, au Cours Florent puis au Théâtre Ecole du Passage, dirigé par Niels Arestrup. Son parcours universitaire l’a amenée à obtenir une licence en langue russe à l’Université de Genève en 2001. Elle a suivi de nombreux stages, notamment avec Anatoli Vassiliev et Brigitte Jaques.Photo_SEIGNE Olivia.png

Etablie en Valais, Olivia Seigne travaille principalement en Suisse. Elle aime autant défendre des partitions du répertoire classique que contemporain. Elle a ainsi joué Sylvia dans La Double Inconstance, la marquise dans La Seconde Surprise de l’amour de Marivaux ou la policière dans Une femme sur un balcon, une pièce de Bastien Fournier, inspirée du mythe de Médée. Interprète de rôles aussi riches que radicalement différents tels ceux de la mort dans le texte moyenâgeux de Johannes Van Saaz ou d’Isabelle dans Yvonne, princesse de Bourgogne de Witold Gombrowicz (2014), elle a joué dans Le Silence de Nathalie Sarraute ainsi que dans des créations où les acteurs prennent en charge une grande partie du texte et de la mise en scène telle Je vous ai apporté un disque.

En 2016-2017, elle a tenu les rôles de Miss Poppins lors d’une importante tournée en Suisse romande de la production de The Divine Company (d’après Mary Poppins, adaptation et mise en scène de Stefania Pinnelli) et d’Hélène dans Odyssée d’Homère (mise en lecture de Lorenzo Malaguerra, au Théâtre du Crochetan).

Elle a partagé l’univers de metteurs en scène comme Armand Deladoey, Lukas Hemleb, Julien Barroche, Marine Billon, Fred Mudry, Denis Maillefer, Alexandre Doublet ou Geneviève Guhl. En parallèle de son métier de comédienne, elle a également travaillé comme chanteuse et metteuse en scène du groupe de chanson française Hugo.

Son amour de la langue française et son goût prononcé pour l’univers intimiste de la lecture font d’elle une interprète assidue des soirées lecture.

La richesse et la diversité de ces expériences l’ont amenée, peu à peu, à développer sa propre sensibilité artistique. Ce faisant, le besoin d’exprimer pleinement une démarche plus personnelle l’a conduite à créer sa propre compagnie : le collectif StoGramm, avec lequel elle a monté divers projets tels Life after Life et La part des Ombres (2013), ou encore Comme toi-même (2015).

Rappelons qu’Olivia Seigne a déjà collaboré de manière remarquée avec l’Association Ouverture-Opéra en 2015-2016 (mise en scène de L’Orfeo de Monteverdi, direction musicale de Roberto Festa, avec l’Ensemble Daedalus).

Olivia Seigne a reçu le prix culturel d’encouragement de l’Etat du Valais en 2008. Elle a été lauréate du prix Scènes valaisannes 2013 pour le spectacle Life after Life.