Marie Bochelen |Oreste

Photo_BOCHELEN Marie_20170523_210403

Marie Bochelen obtient en 2009 son Master Recherche en Musicologie avec mention et une bourse de mérite, suivis en 2012 d’un Master Enseignement en éducation musicale et chant choral. Parallèlement, elle entre à l’Académie de Musique de Bâle et poursuit ses études musicales au Conservatoire Russe Rachmaninov de Paris. Au Conservatoire National de Région de Strasbourg, elle obtient en 2010 son certificat de piano complémentaire et son diplôme d’études musicales en chant lyrique en 2012. Elle réussit le concours d’entrée à la Haute Ecole de Musique de Lausanne et y obtient un Master of arts en 2016. En 2015, elle est également lauréate de la bourse d’études Colette Mosetti.

Elle a déjà tenu plusieurs rôles, notamment ceux de la deuxième jeune fille dans L’Opéra d’Aran de Gilbert Bécaud à La Palestre d’Altkirch (direction Claude Brendel), de la marâtre dans l’opéra contemporain Delphin Poulopeau de Serge Gandolfi à l’Opéra National du Rhin sous la direction du compositeur, de Lischen dans l’opérette Lischen und Fritzchen d’Offenbach au Travellers-Champs Elysées à Paris et au Schlossscheune à Freiburg-im-Breisgau, ou de Véronique dans l’opéra Le Docteur Miracle de Bizet (direction Aurélien Zielinski, en septembre 2016 à Lausanne). En automne 2018, elle sera Oreste dans La Belle Hélène d’Offenbach à Sion (direction Pierre Bleuse).

Marie Bochelen se produit aussi dans de nombreux concerts : parties de soprano 2 dans la Messe en ut de Mozart, avec le Collegium Musicum de Mulhouse (direction Jean Sosinski), de soprano 2 dans le Lobgesang de Mendelssohn (avec le FSS Orchester / direction Carsten Schulz), de soprano dans la Messe solennelle de Sainte-Cécile de Gounod à la Filature de Mulhouse (direction Xavier Lallart), et participe à divers concerts avec le Kammerensemble Kehl/Strasbourg (direction Gabriel Mattei).

Elle forme le duo Malicanto avec le pianiste Lionel Ramousse et se produit entre autres au Festival international de musique classique de Colmar. Dans le même registre, elle donne des concerts avec le Trio Chagall (violon, violoncelle et piano) et le duo Norma (guitare et voix).

En 2017, elle intègre l’opéra-studio Les Maîtres sonneurs et reçoit le prix d’interprétation décerné aux candidats finalistes du Concours International de chant de Marseille.

RETOUR